Conflit mbappe avec la fédération française de football

 Conflit mbappe avec la fédération française de football


Malgré le brillant parcours de l'équipe de France, Kylian Mbappé a peu reçu de soutien de son pays. Le jeune attaquant du Paris Saint-Germain était en effet en conflit avec la FFF – saisons pleines et blessures comprises. Le joueur a obtenu gain de cause dans ce litige qu'il entretenait depuis plusieurs années, il n'aura donc pas à faire face aux Bleus avant 2022 au plus tôt.


Kylian Mbappé a obtenu gain de cause dans le conflit qu'il entretenait avec la Fédération française de football.


Le joueur de l'équipe de France a obtenu gain de cause dans le conflit qu'il entretenait avec la Fédération française de football. La fédération va modifier la convention qui encadre les droits à l'image des joueurs et Mbappé est satisfait du règlement du litige.


La FFF a communiqué son intention d'engager « une nouvelle négociation » sur cet accord, rapport Le Parisien ce mardi 12 mars. La première discussion portait sur le partage des revenus générés par les joueurs (contrats publicitaires, merchandising) et par leur image. Kylian Mbappé avait notamment reproché au staff de Didier Deschamps un manque de dialogue concernant ses contrats publicitaires et son image en matière sportive et non sportive, qui ne serait pas défendus comme ils auraient dû l'être au sein du comité directeur de la FFF (lequel compte les présidents des clubs professionnels).


La FFF s'est engagée à réviser pour les joueurs la convention qui encadre leurs droits à l'image.


Touché par la révision de la convention qui encadre les droits à l'image des joueurs, Kylian Mbappé a obtenu gain de cause. La Fédération française de football a annoncé dans un communiqué que le joueur du PSG, et son père, avaient été désignés comme « salariés » par le conseil d'administration.


La suspension pourrait donc être levée.


Réclamant un changement radical, l'attaquant du Paris Saint-Germain avait attribué l'instance dans une lettre ouverte.


Pour ceux qui ne le savent pas, Mbappé a eu un désaccord avec la Fédération française de football au sujet de son implication dans la Coupe d'Afrique des Nations. Il voulait jouer, mais ils ne voulaient pas qu'il le fasse car ils disaient qu'il était trop jeune (il avait 19 ans à l'époque) et ils pensaient que ce ne serait pas bon pour sa santé car il est encore adolescent.


L'affaire est allée jusqu'au tribunal, où Mbappé a gagné et a maintenant été autorisé par la FIFA à jouer !


Dans une nouvelle missive, publiée vendredi, il a annoncé le règlement du litige.


Dans une nouvelle lettre, publiée vendredi et adressée à Bernard Laporte et au syndicat des joueurs (UNFP), Mbappé annonce que le litige est réglé.


Dans la lettre, adressée au président de la FFF Noël Le Graët et au secrétaire général Jean-Pierre Escalettes ainsi qu'au chef de l'UNFP Philippe Piat et au représentant des joueurs Yannick Blanquer, Mbappé les a remerciés pour leur travail en l'aidant à faire changer son contrat.


"Je suis content de ce résultat", a-t-il écrit. "C'est une étape importante pour moi."


Kylian Mbappé est satisfait du règlement du conflit avec la FFF


[Kylian Mbappé] se réjouit de la résolution du conflit qui l'oppose à la Fédération française de football.


Selon un communiqué officiel publié par les deux parties, le différend a été résolu à l'amiable grâce à un amendement contractuel qui verra Mbappé recevoir une prime de 3 millions d'euros. L'accord stipule également que les deux parties travailleront ensemble à l'amélioration des dispositions relatives au droit à l'image des joueurs dans leur prochaine convention collective.


L'équipe est heureuse d'avoir résolu ce problème. Nous sommes prêts à nous concentrer sur le prochain match et la Coupe du monde au Quatar, où nous pouvons nous attendre à une compétition difficile mais passionnante.


Droits à l’image : Mbappé participera finalement aux opérations marketing de la FFF dès mardi


Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps, le joueur Kylian Mbappé et la Fédération française de football (FFF) se sont retrouvés hier soir pour tenter d'apaiser le conflit qui oppose depuis plusieurs semaines l'attaquant star à son employeur. « Cette réunion a été très positive, explique ce matin sur LCI Didier Deschamps, qui est parvenu à convaincre les représentants du foot amateur de signer une nouvelle convention. Celle-ci sera mise en application dès la prise de vue des photos officielles du match France-Belgique entre les Bleus et les Diables Rouges.


L’attaquant star avait menacé de sécher mardi les shootings avec les sponsors de l’équipe de France après le refus de la Fédération de « modifier la convention » des droits à l’image des joueurs. Après une réunion hier soir, la FFF s’est engagée à le faire. « KMB » sera sur les photos avec les Bleus.

La Fédération française de football (FFF) a proposé aux joueurs un nouveau modèle pour les droits à l’image, qui « est très supérieur au modèle présentement en vigueur » et qu’elle n'avait pas jugé bon de modifier dans un premier temps. C’est ce qu’explique Didier Deschamps, le sélectionneur de l'équipe de France.

Le nouveau modèle est très différent de celui actuellement en place. La FFF n'a pas encore expliqué combien d'argent elle économiserait en changeant de modèle. Il dit qu'il doit mettre en œuvre ce nouveau système à partir de la saison prochaine, mais n'a pas précisé de date pour le faire.


La Fédération française de football (FFF) a proposé aux joueurs un nouveau modèle pour les droits à l’image, qui « est très supérieur au modèle présentement en vigueur » et qu’elle n'avait pas jugé bon de modifier dans un premier temps. C’est ce qu'explique Didier Deschamps, le sélectionneur de l'équipe de France.


Les plus récents